Bien souvent à cause de délais très courts dans la phase de création d’interface graphique, les designers mettent de coté le point de vue utilisation. C’est une erreur car bien souvent les adaptations pour facilité la prise en main de l’utilisateur impact fortement l’aspect visuel et les choix graphique qui ont pu être fait. C’est pourquoi nous allons vous expliquer comment il est possible d’apporter un bénéfice à l’expérience utilisateur dans votre processus de conception.

Les tests de fonctionnalités périodiques

Ne pas attendre la livraison d’un prototype final pour confronter vos choix aux utilisateurs est primordiale. Les tests de fonctionnalité sont plus efficace lorsqu’ils sont effectuées périodiquement pendant tout le processus, à partir de prototypes simple voir filaire (1). Si vos planning ne vous permettent pas de passer par cette étape, essayez de garder en tête ce dont vos utilisateurs ont réellement besoin. Lorsque les utilisateurs sont invités à conceptualiser et non pas simplement regarder, alors vous pouvez identifier certains des comportements communs qu’ils pourraient avoir. De cette façon, vous pouvez trouver les problèmes des fonctionnalités de base et commencer à les aborder tout au long de l’avancement de votre processus de conception. Si vous créez une application ou un web service qui ne possède pas d’utilisateurs, vous pouvez tester au début avec des collègues qui ne sont pas impliqués dans le processus de conception, qui pourront vous offrir une perspective fraîche.

Les visuels ne doivent pas interférer avec l’utilisation

Bien sûr, la conception visuelle joue un rôle dans la création d’interface. Toutefois, il ne doit pas être la seule considération. Parce que les visuels sont beaucoup plus faciles à présenter aux parties prenantes, ils peuvent souvent l’emporter sur quelque chose d’abstrait et fonctionnel. Nous avons constaté qu’un prototype non designé frappe effectivement l’équilibre parfait entre une rétroaction utile et efforts de conception. La conception semble assez réelle pour les interactions précises des utilisateurs sans nécessiter des heures de travail de conception visuelle.

Mettre de côté ses préférences personnelles

Même si vous correspondez bien à la cible démographique, vous êtes toujours dans l’hypothétique  sauf si vous concevez à partir des données réelles. Il est facile de développer un lien personnel avec vos projets, mais l’une des compétences les plus importantes de conception est de décoller votre ego du produit. Votre expertise et vos choix doivent plus se situer sur l’harmonisation, l’équilibre et la cohérence de l’ensemble de l’interface.

Le seul moyen pratique de rester concentré sur l’utilisateur est d’adopter une mentalité axée sur les fonctionnalités au lieu de simplement les mettre de côté. L’expérience utilisateur n’est pas qu’un jeu de phases de conception, il doit être une philosophie partagée entre toute l’équipe.

Pensez en termes d’usages et d’emploi et vous aurez déjà une bien meilleure chance de concevoir pour les utilisateurs.